Sous le troisième pont de Bamako, coule le Niger et vivent les génies

"Il y a les mauvais esprits là-bas, ils prennent les gens et leur moto pour les aspirer dans le fleuve": Boucary Sagara fronce les yeux quand il parle d'un des trois ponts de Bamako, teinté de mystères, qu'il n'emprunterait pour rien au monde.

Voir plus

L'Invité Santé