Algérie: deux militaires tués dans un accrochage avec des jihadistes (ministère)

AFRICA RADIO

28 janvier 2022 à 16h36 par AFP

Deux militaires algériens et deux jihadistes ont été tués jeudi soir lors d'un accrochage dans l'extrême sud du Sahara algérien, près de la frontière avec le Niger, a annoncé vendredi le ministère de la Défense.

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à un accrochage avec un groupe terroriste sur la bande frontalière dans la région de Hassi Tiririne au secteur opérationnel In Guezzam (...) deux militaires sont tombés au champ d'honneur", a indiqué le ministère dans un communiqué. "Deux terroristes" ont également été tués lors de cette opération, selon la même source. L'armée algérienne fait régulièrement état de l'arrestation ou de la "neutralisation de terroristes", terme utilisé par les autorités pour désigner des islamistes armés restés actifs depuis la guerre civile (1992-2002). Jalonnée de massacres entre groupes islamistes, jihadistes et forces de sécurité, cette "décennie noire" a fait officiellement 200.000 morts. Malgré la Charte pour la paix et la réconciliation de 2005 censée permettre de tourner la page des violences, des groupes armés continuent de mener des opérations sporadiques. Le 1er janvier, le ministère de la Défense avait indiqué que 23 "terroristes" avaient été neutralisés et 222 éléments de soutiens aux groupes armés islamistes arrêtés lors d'opérations menées par l'armée durant l'année 2021.