Algérie: une famille de six meurt intoxiquée au monoxyde de carbone

AFRICA RADIO

16 janvier 2023 à 11h36 par AFP

Un couple et leur quatre enfants sont morts par intoxication au monoxyde de carbone dans la banlieue d'Alger, portant à 27 le nombre de décès causés par le gaz en Algérie depuis le début de l'année, a annoncé lundi la Protection civile.

Les pompiers sont intervenus dimanche soir pour retirer les corps de six membres d'une même famille aux Eucalyptus, un quartier de la banlieue est d'Alger, morts intoxiqués par des émanations de monoxyde de carbone provenant du chauffe-bain, selon le lieutenant Khaled Benkhalfallah chargé de l'information à la direction de la Protection civile d'Alger. Les victimes, âgées de 7 à 47 ans, sont un couple et leurs quatre enfants. Les corps étaient en état de décomposition et, selon les voisins, la famille n'a pas été aperçue depuis quatre jours, a déclaré à la télévision le lieutenant Benkhalfallah . Ce drame porte à 27 le nombre de personnes mortes par intoxication au gaz depuis le début de l'année, dont 17 en un seul jour la semaine passée. La Protection civile estime que ces drames sont dus à nombre d'erreurs relatives à la prévention en matière de sécurité, l'absence de ventilation, le mauvais montage ou entretien, l'utilisation de certains appareils qui ne sont pas destinés au chauffage ou la vétusté des appareils. Le monoxyde de carbone est un gaz toxique "redoutable, invisible, inodore et non irritant" à l'origine de plusieurs décès, a mis en garde la Protection civile qui fait état quotidiennement d'interventions pour sauver des personnes en ayant inhalé. En 2022, 103 personnes sont mortes en Algérie par intoxication au monoxyde de carbone.