Argentine: cas de Covid réfuté à bord, après un nouveau test (ministère)

Par AFP

AFRICA RADIO

Un nouveau test PCR a permis mercredi de réfuter un cas présumé de Covid identifié lundi à bord d'un paquebot transportant près de 300 passagers au large de l'Argentine, que le gouvernement avait enjoints à l'isolement.

Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué qu'un test PCR réalisé mercredi sur une membre d'équipage, du personnel de santé, a donné "un résultat négatif". Cette personne avait rendu lundi un test antigénique positif, qui est a présent interprété comme un "faux positif". Elle avait aussi, samedi, réalisé un premier test PCR négatif, comme plus de 300 passagers et membres d'équipage testés en 24 heures après une alerte initiale sur un cas présumé à bord. Après l'antigénique positif, le ministère, sur fond de crainte liée au variant Omicron, avait "ordonné l'isolement de tous les passagers à bord du Hamburg". Avant Buenos Aires vendredi, le paquebot avait notamment fait escale auparavant au Cap Vert, et se dirige vers la côte sud de l'Argentine. Le paquebot, sous pavillon des Bahamas, se trouve en pleine mer en direction de Puerto Madryn, à 1.300 km de Buenos Aires, qu'il devrait approcher jeudi. Le port de Puerto Madryn avait annoncé mardi qu'il lui refuserait l'accès. Son étape suivante prévue est Ushuaïa, à 3.000 km environ de la capitale. Malgré le test négatif, le ministère n'a pas annoncé la levée de la mesure d'isolement des passagers du Hamburg, bien qu'une source gouvernementale ait dit à l'AFP penser que c'est "pour bientôt". Il avait mardi annoncé une enquête épidémiologique à bord, "dont les résultats donneront les prochaines étapes à suivre". "L'enquête épidémiologique se poursuit", a indiqué le ministère mercredi. Justifiant l'isolement, le ministère avait rappelé que le Cap Vert est loin du continent africain et que la situation épidémiologique y est favorable, mais qu'il avait préconisé l'isolement "compte tenu du risque généré par le nouveau variant Omicron, et par mesure de précaution".