Arrestations des membres de la société civile au Niger et au Burkina. Nouvelle arme de répression e

Arrestations des membres  de la société civile au Niger et au Burkina. Nouvelle arme de répression e

21 décembre 2021

Africa Radio

Arrestations des membres de la société civile au Niger et au Burkina. Nouvelle arme de répression e

Arrestations des membres  de la société civile au Niger et au Burkina. Nouvelle arme de répression e

Mots-clés: politique,Afrique,africa,niger,burkina,actualités,Débats,Africa Radio,le grand rdv

Arrestations des membres  de la société civile au Niger et au Burkina. Nouvelle arme de répression et de pression ?

Au Burkina Faso et au Niger , plusieurs membres de la société civile ont été arrêtés et envoyés en prison pour certains, sur fond de colère contre l'insécurité grandissante et la  présence des forces étrangères notamment française dans le Sahel, où les attaques terroristes se multiplient.

Dans ces deux pays d’Afrique de l'ouest , ce sont des organisations de la société civile qui sont montées au créneau pour lancer des appels à la mobilisation contre l'échec dans la lutte contre des groupes terroristes.

Les autorités  ont répondu par la répression en empêchant ou dispersant des  manifestations , suivie d'arrestation des activistes qui les ont initiées ou tenté de les organiser.

Comment expliquer cette attitude  face à la montée de la colère contre l'insécurité ?

La réponse judiciaire pourrait t-elle faire  plier des organisations de  la société civile ?


Invités: 


Maikol Zodi, Coordinateur National "Tournons La Page Niger" à Niamey


Seidik Abba,  spécialiste de l'Afrique et écrivain à Abidjan


Djibril BARRY, chargé de communication adjoint à la Coordination nationale du Balai Citoyen à Ouagadougou