Nouvelle application Africa Radio

Attaque d'Algésiras: le suspect sera soumis à une expertise psychiatrique

L'auteur présumé de l'attaque mercredi contre deux églises d'Algésiras (sud de l'Espagne), dans laquelle est mort un sacristain, sera soumis à une expertise psychiatrique, a annoncé mardi la justice espagnole.

AFRICA RADIO

31 janvier 2023 à 15h36 par AFP

Le juge en charge de l'affaire "a demandé au service de médecine légale (du tribunal) de l'Audience nationale de faire réaliser une expertise psychiatrique du suspect par deux médecins", a indiqué dans un communiqué ce tribunal chargé notamment des dossiers de terrorisme. Cette expertise permettra "d'informer" le tribunal "sur la responsabilité pénale" du "jihadiste présumé", a ajouté l'instance. Yassine Kanjaa a été placé lundi en détention provisoire par ce magistrat, qui avait estimé, selon un communiqué du tribunal, que ce Marocain de 25 ans avait agi de façon "consciente" en visant de façon "délibérée" le sacristain tué et un prêtre blessé grièvement lors d'une attaque qualifiée de "jihadiste". Le juge avait ajouté que Kanjaa, qui s'était autoradicalisé en un mois, avait agi "seul" et sans lien avec "une organisation terroriste déterminée". Le gouvernement n'avait pas écarté la semaine dernière l'hypothèse de troubles mentaux et la police a insisté de nouveau lundi sur la personnalité "instable" de Kanjaa. Un voisin du suspect avait, pour sa part, indiqué à l'AFP que le jeune Marocain "n'était pas bien dans sa tête" et qu'il avait "totalement changé depuis un peu plus d'un mois", se laissant pousser la barbe et ne s'habillant plus qu'en djellaba. Selon les autorités espagnoles, Yassine Kanjaa faisait l'objet d'une procédure d'expulsion pour situation irrégulière depuis le mois de juin et était inconnu des services de renseignement.