Au Togo : la liberté de la presse est-elle de plus en plus menacée ?

Au Togo : la liberté de la presse est-elle de plus en plus menacée ?

30 décembre 2021

Africa Radio

Au Togo : la liberté de la presse est-elle de plus en plus menacée ?

Au Togo : la liberté de la presse est-elle de plus en plus menacée ?  Au Togo, les directeurs de pu

Mots-clés: Afrique,africa,togo,jda,liberté de la presse,nadir djennad

Au Togo : la liberté de la presse est-elle de plus en plus menacée ? 


Au Togo, les directeurs de publication des journaux L'Alternative et Fraternité, Ferdinand Ayité et Joël Egah, aux arrêts depuis le 10 décembre, ont été transférés vers la prison civile de Lomé. Les charges retenues contre eux sont « outrage à l'autorité » et « propagation de propos mensongers sur les réseaux sociaux ».

Il leur est reproché des propos tenus dans “L’autre journal”, une émission d’actualité et de débats très populaire diffusée sur Youtube par la web-télé du journal L’Alternative. Au cours des échanges, deux ministres, qui ne sont pas nommément cités, sont notamment associés à des détournement de fonds.



Selon le procureur de la République Talaka Mawama, ces journalistes sontpoursuivis "sur la base du code pénal", leurs propos ayant été tenus sur un réseau social. Or, ce "moyen de communication est exclu du champ d'application de la loi relative au code de la presse et de la communication", avait-il expliqué le 15 décembre à la télévision nationale.