Au Zimbabwe, des jours de queue devant la banque avant Noël

Par AFP

AFRICA RADIO

Des milliers de Zimbabwéens faisaient la queue jeudi devant les banques et bureaux de change du pays, souvent depuis plusieurs jours, dans une tentative désespérée d'obtenir de l'argent liquide avant Noël.

La plupart ont peu de chances de réussir, car le pays d'Afrique australe, ravagé par l'inflation, connaît une grave pénurie de devises, ce qui empêche de nombreux Zimbabwéens de rentrer chez eux pour les fêtes ou d'acheter des cadeaux de Noël. Dans la capitale Harare, des centaines de personnes, parfois avec des bébés, dormaient dans les files d'attente sans la moindre distanciation sociale, a constaté une journaliste de l'AFP. "Je fais la queue depuis jeudi dernier", une semaine déjà, explique Shepherd Mabamba devant un bureau de change. "Le gérant vient de nous dire qu'ils n'ont pas d'argent et que nous devrions revenir demain", dit-il dépité. En août, les bureaux de change ont été autorisés à vendre des devises étrangères aux particuliers à un taux avantageux afin de promouvoir l'inclusion financière ainsi que l'accès aux devises étrangères pour les transactions de faible valeur. Cela a conduit à ce que les bureaux de change soient submergés de clients cherchant à en bénéficier. "Le gouvernement devrait simplement proposer un plan pour que l'argent soit déposé sur nos comptes bancaires et que nous le retirions directement de nos comptes", dit Linos Maphosa dans la queue. Le taux de change imposé par le gouvernement pour le dollar américain est actuellement d'environ la moitié du taux au marché noir.