Blinken condamne l'attaque mardi d'un convoi américain au Nigeria

AFRICA RADIO

17 mai 2023 à 18h21 par AFP

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a dit mercredi condamner "dans les termes les plus forts" l'attaque par des hommes armés d'un convoi américain mardi dans le sud-est du Nigeria, tuant quatre personnes.

"Nous condamnons cette attaque dans les termes les plus forts et nous travaillons étroitement avec les forces de l'ordre nigérianes afin que les responsables soient traduits devant la justice", a-t-il affirmé dans un communiqué. Il a confirmé des informations de la police nigériane selon laquelle des hommes armés ont attaqué un convoi américain mardi dans le sud-est du Nigeria, tuant quatre personnes non américaines. L'attaque a eu lieu mardi à 15H30 (14H30 GMT) dans le district d'Ogbaru, de l'Etat de l'Anambra, selon la police. Le convoi était formé de deux véhicules et composé de neuf personnes toutes nigérianes dont cinq étaient employées du gouvernement américain et quatre policiers. M. Blinken a précisé que le convoi se rendait dans un lieu où le gouvernement américain finance un projet contre les inondations et qu'il s'agissait de préparer une visite ultérieure. "Nous ne connaissons pas encore le motif pour cette attaque, mais nous n'avons aucune indication à ce stade qu'elle visait directement la Mission" américaine au Nigeria, a-t-il dit. Plusieurs groupes séparatistes sont actifs dans cette région du sud-est et ont récemment intensifié leurs attaques, prenant habituellement pour cible la police et les bâtiments du gouvernement. Les autorités nigérianes attribuent ces attaques au Mouvement des populations indigènes du Biafra (Ipob), qu'elles considèrent comme un groupe terroriste tout comme son bras armé du Eastern Security Network.