Burkina: Procès assassinat Sankara sans Compaoré - La vérité pourrait t-elle être établie ? 

Le grand RDV

Decryptage

MOUSSA MARA , ancien premier ministre du Mali, et Président du parti "Yéléma".  En visite à Rabat, le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop a indiqué que la situation sécuritaire du Mali pourrait compromettre les élections de février prochain qui devaient marquer la fin de la transition

 Qu'en pense l'opposition ?  

Grdv

Burkina:  Procès assassinat Sankara sans Compaoré... La vérité pourrait t-elle être établie? 

Le président Thomas Sankara a été assassiné le  15 octobre 1987 à Ouagadougou.

Blaise Compaoré , alors présenté comme son ami et même frère ,lui succédera aussitôt.

Lundi le procès de l'assassinat de Thomas Sankara, s'est enfin ouvert   en présence de douze des 14 prévenus , avant d’être renvoyé au 25 octobre prochain.

Mais l'ancien président Blaise Compaoré ,principal accusé dans cette affaire, n'a pas assisté à l'audience .

Autre absence, celle de Hyacinthe Kafando qui était le chef de la sécurité de Blaise Compaoré au moment des faits, il est en fuite.

 

Quelle conséquence peut avoir l'absence de ces deux principaux acteurs sur ce procès  ? La vérité sur l'assassinat de Thomas Sankara pourrait - elle être établie ?

Invités:  

Bruno Jaffré, Historien de la révolution du Burkina Faso ,auteur d'ouvrages sur la révolution du Burkina et de la Biographie de Thomas Sankara


Maître Bénéwendé Stanislas Sankara, Avocat de la famille Sankara,

 

Yahaya Zoungranadéputé CDP à l'Assemblée nationale, président de la commission jeunesse, éducation emploi et culture 

Le grand RDV