CEDEAO : Sidi Tiemoko Touré lance la campagne de vaccination contre la Peste des Petits Ruminants

CEDEAO : Sidi Tiemoko Touré lance la campagne de vaccination contre la Peste des Petits Ruminants

12 juin 2022 à 21h40 par Juliette Abwa /Africa Radio Abidjan

Le lancement officiel de la campagne conjointe de vaccination de masse pour la mise en œuvre du programme d’éradication de la peste des petits ruminants en Côte d’Ivoire, Gambie, Sénégal, Ghana et Guinée Bissau a eu lieu le 10 Juin 2022 à Aboisso dans la région du Sud-Comoé en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire à travers son ministre des Ressources Animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, a reçu la cérémonie de lancement officiel de la vaccination de masse conjointe contre la Peste des Petits Ruminants (PPR). Cinq pays membres de la CEDEAO sont concernés par ce programme et il s’agit de la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Sénégal, le Ghana et la Guinée Bissau. Initiée par la coopération Suisse, ce programme de vaccination pour l’éradication de la Peste des Petits Ruminants a pour objectif de renforcer la résilience des populations dans la région Ouest-africaine en leur permettant de préserver leurs animaux qui constituent une part importante de leurs moyens de subsistance.

Parce que la Peste des Petits Ruminants (PPR) tue à 90% les animaux infectés et constitue une perte énorme pour les éleveurs, ce sont 2.000.000 de dollars US que la coopération Suisse a consacré à cette campagne de vaccination pour l’éradication de la Peste des Petits Ruminants en Côte d’Ivoire, Gambie, Sénégal, Ghana et en Guinée Bissau. Par ailleurs, ce financement qui sert à protéger 5millions d’animaux en Afrique de l’Ouest permettra aussi d’accroitre la contribution de l’élevage à l’économie des ménages et des pays concernés. « Je tiens à rappeler que les pays touchés par cette action ne sont pas des pays d’intervention prioritaires de la coopération Suisse, qui focalise ses appuis sur le Burkina Faso, Bénin, Mali, Niger et Tchad…la Suisse met toutefois en œuvre des appuis régionaux sur des problématiques nécessitant une action à une échelle supranationale » a déclaré Mme Lugon-Moulin Anne, Ambassadeur de Suisse pour la Côte d’Ivoire, Burkina faso, Guinée, Libéria et Sierra Leone.

Pour Sidi Tiémoko Touré, depuis l’apparition du Covid-19, il faut fournir davantage d’efforts d’adaptation pour poursuivre le combat contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle aux fins de l’atteinte des objectifs de développement durable. « Merci au gouvernement Suisse pour son apport et je lance un plaidoyer et un appel en faveur du financement du programme panafricain du contrôle et d’éradication de la Peste des petits Ruminants (PPR) 2022-2026 » a-t-il ajouté. Ainsi, à l’instar des autres pays bénéficiaires de ce programme, Aly Saleh Diop, ministre de l’Elevage et des Productions animales du Sénégal souligne l’importance de l’élevage des petits ruminants dans les économies nationales à travers la sécurité alimentaire, la lutte contre la pauvreté, l’amélioration des revenus et la création d’emplois chez les femmes et les jeunes.