Cinq employés de Médecins sans Frontières enlevés dans le nord du Cameroun

AFRICA RADIO

25 février 2022 à 13h21 par AFP

Cinq employés tchadien, sénégalais, franco-ivoirien et camerounais de Médecins sans Frontières ont été enlevés jeudi par des hommes armés dans l'Extrême-Nord du Cameroun où opèrent des groupes jihadistes, ont annoncé vendredi à l'AFP l'ONG et un responsable de l'administration locale.

"Des hommes armés se sont introduits au domicile de MSF" et "cinq membres de notre équipe ont été emmenés" à Fotokol, à la frontière avec le Nigeria, où les groupes jihadistes Boko Haram et État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) attaquent régulièrement les civils, a indiqué MSF dans un courriel à l'AFP. Trois travailleurs humanitaires, une Franco-Ivoirienne, un Sénégalais et un Tchadien, ainsi que deux gardes de sécurité camerounais ont été enlevés, a précisé à l'AFP un responsable de l'administration locale, qui a requis l'anonymat. "Rien ne permet de lier cet acte aux attaques de Boko Haram. Nous ne savons pas si c'est un simple vol qui a mal tourné. Un coffre-fort a été ouvert", a-t-il ajouté, précisant que l'armée est à leur recherche.