Côte d’Ivoire : Grève de quatre jours des Agents de Santé sur toute l’étendue du territoire

Côte d’Ivoire : Grève de quatre jours des Agents de Santé sur toute l’étendue du territoire

26 juillet 2022 à 16h10 par Juliette Abwa /Africa Radio Abidjan

L’annonce d’un arrêt de travail collectif de 04 jours des agents de la santé de Côte d’Ivoire, a été faite ce 26 juillet 2022 par le porte-parole de la Coalition des Syndicats de la Santé, au sein de l’Institut de Cardiologie du Centre Hospitalier Universitaire de Treichville.

Valentin Koulaï, SG du Mouvement des agents pour un système de santé ivoirien performant (MASSIP) et porte-parole de la Coalition des Syndicats de la Santé (COALISANTE) a annoncé l’arrêt de travail collectif de 04 jours dans tous les établissements sanitaires publics sur le territoire national. Une annonce qui n’est pas allée jusqu’à son terme car interrompue à quelques minutes de la fin par l’administration de l’Institut de Cardiologie du CHU de Treichville à Abidjan. Ainsi, avec un préavis de grève déposé le 15 Juillet 2022, les agents de santé de Côte d’Ivoire sont à compter de ce 26 Juillet en arrêt de travail collectif jusqu’au 29 Juillet 2023 et cette grève est reconductible en cas de non satisfaction des revendications.

Parmi les exigences de cette Coalition syndicale nous pouvons citer : le paiement des arriérés de 02 trimestres de prime d’incitation à l’ensemble des agents de santé de Côte d’Ivoire, le paiement intégral de 06 mois d’arriéré de prime Covid-19 aux agents affectés en juin 2021, le paiement intégral de 15 à 03 mois d’arriéré de prime Covid-19 aux agents contractuels de la santé et la réintégration au bénéfice de cette prime, des agents contractuels retirés par les soins du cabinet du ministère de la Santé, l’hygiène publique et de la couverture maladie Universelle, la révision du statut des internes des hôpitaux et surtout la signature du décret portant réforme du statut de l’Institut de Formation des Agents de Santé (INFAS) pour l’application effective du système LMD.

Après une trêve sociale de 6 mois demandée par Pierre Demba, ministre de la santé, les fruits n’ont pas tenus la promesse des fleurs. Valentin Koulaï, porte-parole de la Coalition des Syndicats de la Santé (COALISANTE) s’exprime sur leurs attentes. Ecoutons.

Côte d’Ivoire : Grève de quatre jours des Agents de Santé sur toute l’étendue du territoire

Voir aussi