Côte d’Ivoire/Musique : « Je viens prendre mon envol à Abidjan », Mohammed Diaby

Côte d’Ivoire/Musique : « Je viens prendre mon envol à Abidjan », Mohammed Diaby

20 juin 2022 à 11h26 par Juliette Abwa /Africa Radio Abidjan

L’artiste ivoiro-malien, Mohammed Diaby affrontera la mythique salle Anoumabo du Palais de la Culture de Treichville le 22 Juillet 2022. Après avoir brillé sur les scènes internationales avec des grands noms de la musique, cet artiste de la musique Mandingue décide de prendre son envol sur sa terre natale.

Avec 04 albums à son actif avec son groupe ‘Debademba’ et plusieurs scènes internationales avec les grands noms de la musique, Mohammed Diaby a décidé de prendre son envol. « Il est temps pour moi de faire des scènes en Solo, tous les grands noms de la musique que j’ai accompagnés m’ont dit : petit tu es prêt et tu peux te lancer », a-t-il déclaré. Pour ce faire, l’artiste de la musique Mandingue a décidé de venir prendre l’onction de son peuple en Côte d’Ivoire. Pour lui, la Côte d’Ivoire est la plaque tournante de la musique en Afrique car le pays a lancé plusieurs grands artistes africains à l'instar de  Koffi Olomidé, Papa Wemba, Fally Ipupa, Manu Dibango… « Je suis venu prendre l’onction de mon peuple » a-t-il ajouté.

Le 22 Juillet 2022, son concert Live intitulé ‘D’Abidjan à Bamako’ se tiendra dans la mythique salle de 4000 places du Palais de la Culture de Treichville à Abidjan. Comme parrains artistiques de cet évènement, nous avons la Diva Aïcha Koné, qui est une maman pour l’artiste et l’artiste Zouglou Soum Bill. Pourquoi le choix porté sur Soum bill ? C’est d’une voix remplie d’émotion que Mohammed Diaby a répondu : « Soum Bill, c’est mon idole depuis mon enfance, Soum Bill c’est toute ma vie ».

Né en Côte d’Ivoire d’une mère ivoirienne griotte (Koumba Kouyaté) et d’un père malien (Mamadou Diaby), Mohammed Diaby a reçu la musique comme un don dès l’âge de 8ans. Avec une voix puissante qui s’aventure dans les notes aigues, le chanteur du groupe Debademba chante sur du Jazz, Blues et dans les rythmes variés de l’Afrique de l’Ouest notamment le Zouglou, le coupé décalé, le rap ivoire…

Voir aussi