Côte d’Ivoire/Tourisme : Le voyage aérien, un luxe qui freine le développement du tourisme intérieur

Côte d’Ivoire/Tourisme : Le voyage aérien, un luxe qui freine le développement du tourisme intérieur

27 mars 2022 à 7h19 par Eric Djadjou

Le vendredi 25 mars dernier s’est tenue au sein de la Maison de l’Entreprise d’Abidjan, la 4ème édition de l’Apéro Tourisme225 pilotée par Maïmouna Coulibaly avec sa structure Moon Drive et parrainé par le ministère du Tourisme et des Loisirs de Côte d’Ivoire. 

Placé sous le thème : « Voyage aérien en Côte d’Ivoire, produit de luxe ou facteur de développement du tourisme intérieur ? », les acteurs du tourisme local via l’apéro Tourisme 225 ont partagé les difficultés qu’ils rencontrent à implanter le tourisme local aérien. Une occasion pour Siandou Fofana-ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs d’échanger avec ses derniers afin de voir ensemble comment relever ce secteur. Ainsi, pour ces acteurs, le coût excessif des billets d’avion et l’insuffisance de l’appui institutionnel sont les raisons majeures qui rendent le tourisme local moins attrayant.

 

Du côté des compagnies aériennes notamment Air Côte d’Ivoire, les coûts exorbitants de billets d’avion s’explique par la faible affluence des passagers locaux sur les vols de la compagnie en direction des sites touristiques locaux.  « Si nous avons moins de passagers vers une destination requise, nous sommes obligés d’augmenter le prix du billet d’avion afin de satisfaire à nos obligations. Il est du ressort du ministère du Tourisme et des Loisirs mais aussi des agences touristiques de promouvoir le tourisme ; nous, nous ne sommes que des transporteurs » a expliqué M. Valentin Kpan, Chef du département vente d’Air Côte d’Ivoire. 

 

Pour le ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs, tous ces problèmes résultent de l’instabilité politique qu’a vécu la Côte d’Ivoire pendant 10 ans et cette situation de crise ne favorisait pas l’apport d’investissements. « Pendant 10 ans le secteur touristique n’était pas en activité, 10 ans sans investissements, il a fallu réorganiser ce secteur, remettre en état les pistes et équiper à nouveau les aéroports » a-t-il affirmé. Le voyage aérien n’est pas un luxe mais une nécessité : « il faut que les ivoiriens soit en mesure de prendre le vol d’Abidjan pour Korhogo pour une réunion, puis aller à San Pedro se détendre et revenir à Abidjan dans la même journée et c’est cela notre combat » a ajouté le ministre. Au terme de ses échanges, des pistes de solution ont été proposées notamment, communiquer massivement sur les richesses touristiques et favoriser le secteur aérien qui est un moyen sûr et fiable en Côte d’ivoire. 

 

Écoutons Mr Valentin Kpan nous parler des problèmes que rencontre la compagnie Air Côte d’Ivoire et les solutions souhaitées.

Côte d’Ivoire/Tourisme : Le voyage aérien, un luxe qui freine le développement du tourisme intérieur