Côte d'Ivoire: une trentaine d'interpellations après la saisie de deux tonnes de cocaïne

AFRICA RADIO

9 juin 2022 à 15h21 par AFP

Une trentaine de personnes ont été interpellées en Côte d'Ivoire, depuis la saisie mi-avril de plus de deux tonnes de cocaïne dans les villes portuaires d'Abidjan et de San Pedro, a indiqué jeudi le procureur de la République Richard Adou.

"Il y a eu une trentaine d'interpellations", a indiqué à l'AFP M. Adou, expliquant qu'une conférence de presse se tiendra "quand la procédure aura avancé". "Il s'agit d'une enquête internationale, elle implique l'Amérique du Sud, l'Afrique, l'Europe", a-t-il ajouté. Ces derniers jours, la presse ivoirienne a mentionné la mise en cause de plusieurs hommes d'affaires de diverses nationalités. Mardi, dans un communiqué, Richard Adou avait menacé de poursuites les personnes qui violeraient le secret de l'instruction. Les 15 et 21 avril dernier, la police avait saisi 2,059 tonnes de cocaïne dans les villes d'Abidjan et de San Pedro (sud-ouest), un record dans le pays, pour une valeur marchande estimée à 41 milliards de francs CFA (près de 62 millions d'euros). La provenance et la destination de la marchandise n'a pas été précisée, mais la Côte d'Ivoire est devenue ces dernières années l'un des pays privilégié pour le transit de la cocaïne entre l'Amérique latine et l'Europe. En 2021, les gendarmes avaient mis la main sur une 1,56 tonne de cocaïne en provenance d'Amérique latine. Un an plus tôt, plus de 400 kg de cocaïne avaient été saisis dans les eaux territoriales ivoiriennes, à bord d'un navire marchand, en provenance du Brésil.