Covid-19: Omicron arrive en France, possibles nouvelles restrictions

Par AFP

AFRICA RADIO

La présence du variant Omicron est désormais officielle en France métropolitaine, où trois premiers cas chez des voyageurs rentrant d'Afrique ont été détectés jeudi, mais c'est toujours Delta qui est responsable de l'aggravation de l'épidémie à trois semaines de Noël.

Face à la cinquième vague de coronavirus, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu'un nouveau Conseil de défense sanitaire se tiendrait lundi afin de "voir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires". "La cinquième vague de la pandémie est particulièrement forte" et "la situation est préoccupante", a-t-il ajouté lors de la visite d'un hôpital. Les trois cas positifs à Omicron, après un premier sur l'île française de la Réunion (océan Indien), ont été détectés dans la région parisienne, mais aussi dans l'est et l'ouest du pays, à chaque fois chez des voyageurs rentrant du continent africain, ont annoncé les autorités sanitaires. "Il faut qu'on ait une attitude d'anticipation vis-à-vis de ce virus mais ne nous trompons pas de combat, le vrai ennemi c'est la cinquième vague avec le variant Delta", a tempéré dans la matinée le président du Conseil scientifique qui guide le gouvernement, Jean-François Delfraissy, sur la chaîne BFMTV. Le premier cas, en région parisienne, concerne un homme revenant d'un séjour au Nigeria, non vacciné contre le Covid et âgé de 50 à 60 ans. Il ne présentait pas de symptômes au moment du test. Le deuxième cas, détecté dans le Haut-Rhin (est), concerne une femme, âgée de 40 à 50 ans et présentant un "schéma vaccinal complet", selon les autorités sanitaires. Elle avait été testée positive au retour d'un voyage en Afrique du Sud. Enfin, le troisième cas, en Vendée (ouest), est une femme rentrée le 25 novembre d'un voyage en Afrique du Sud. Omicron a d'abord été repéré en novembre au Botswana et en Afrique du Sud, qui en a fait l'annonce le 25 novembre. A ce stade, il est présent dans une trentaine de pays sur tous les continents. Ce nouveau variant a fait souffler un vent de panique à travers le monde, mais il est trop tôt pour dire quel impact il aura sur la pandémie, s'accordent à dire les experts. Selon le Pr Delfraissy, Omicron va s'installer en France "plutôt en 2022 ou fin janvier 2022, ce qui nous laisse le temps de nous préparer". En attendant, "on est en plein dans la cinquième vague liée au variant Delta", a-t-il insisté. Cette vague se traduit par une nette dégradation des indicateurs. Près de 50.000 cas ont été recensés mercredi, soit une moyenne quotidienne sur 7 jours de 34.500, contre moins de 6.000 un mois auparavant. Le Covid a fait près de 120.000 morts en France depuis le début de la pandémie. Près de 90% de la population âgée de plus de 12 ans est vaccinée, une couverture vaccinale parmi les plus importantes de l'Union européenne.