Deux coalitions de l'opposition au Sénégal. A qui va profiter la désunion?

Lilianne
Lilianne
Crédit: Lilianne

Au Sénégal, une nouvelle coalition de l'opposition a été lancée la semaine dernière autour du   PDS  de l’ancien président Abdoulaye Wade.

En début du mois, une vingtaine d'autres  partis d'opposition dont Taxawu Senegaal de l'ex maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall et le Pastef d'Ousmane Sonko  annonçaient  la création de la coalition « Yewwi Askan Wi » - en wolof, ce qui signifie « libérez le peuple ») en français.

Les deux blocs de l'opposition sont formés dans la perspective des élections locales et départementales du 23 janvier 2022.

L' objectif est de  remporter l' élection et d'affaiblir la coalition au pouvoir Benno Book Yakaar, avant la présidentielle de 2024.


Cet objectif pourrait-il être réalisé  ? L'opposition sénégalaise désunie réussira-t-elle à faire vaciller ou même à déboulonner la coalition au pouvoir ?

Plateau:

Amadou Ba, juriste membre du mouvement des cadres de Pastef à Dakar    

Ibrahima Diop, Porte -Parole PDS en France.

 

Dr Abdoul Aziz MBODJI, constitutionnaliste/Maître de conférence à l'Université Alioune Diop de Bambey.

Le grand rendez vous du lundi 14 septembre 2021
Le grand rendez vous du lundi 14 septembre 2021
Crédit: Le grand rendez vous du lundi 14 septembre 2021