Effondrement d'un immeuble en Côte d'Ivoire : les sinistrés dans le désarroi

Les sinistrés dans le désarroi

11 mars 2022 à 9h45 par Nokana Paléka / Africa Radio - Abidjan

A Abidjan en Côte d’Ivoire, un immeuble R+4, ne disposant d’aucun permis de construire s’est effondré dans la nuit du Dimanche au Lundi dernier. Bilan : six morts et une trentaine de blessés. Quelques jours après le drame, que deviennent les dix-huit familles rescapées ? La correspondance de Nokana Paléka depuis Abidjan.

Trois jours après l’effondrement d’un immeuble de 4 étages dans un quartier d'Abidjan en Côte d'ivoire, qui a fait six morts, des engins de la mairie aidés par un détachement de Sapeurs-pompiers, s'affairent à enlever les gravats. Ce matin, Viviane Léhi, une jeune rescapée est revenue sur place, elle reste encore bouleversée par ce qu’elle a vécu. Elle raconte.

Comme Viviane, dix-sept autres familles qui habitaient l'immeuble qui s'est effondré lundi, sont sans domicile fixe. C’est également le cas de Dieudonné Zibo, porte-parole des sinistrés, que nous avons rencontré dans un hôtel de Cocody-Blockauss, où il a finalement trouvé refuge.

 

Ces familles désemparées, se débrouillent comme elles peuvent pour trouver un logement, un vrai casse-tête à Abidjan, capitale économique ivoirienne, surpeuplée. Le gouvernement a annoncé mercredi à l’issue du conseil des ministres, l’arrestation de la propriétaire de l’immeuble. Sanctions administratives et poursuites judiciaires sont également annoncées. Cet incident intervient sept jours après l’effondrement d’un immeuble à Treichville dans lequel sept personnes avaient été tuées.

Les sinistrés dans le désarroi