Egypte: la France informée de la "libération imminente" du militant Ramy Shaath

Par AFP

AFRICA RADIO

La France a été informée de la "libération imminente" du militant politique Ramy Shaath, détenu en Egypte depuis plus de deux ans, a annoncé mardi le ministère français des Affaires étrangères.

Une source judiciaire en Egypte a fait état lundi soir de sa libération, mais les proches du militant égypto-palestinien, figure de la révolution égyptienne de 2011, étaient toujours dans l'attente mardi d'une confirmation. "Les autorités égyptiennes nous ont informés hier de la libération imminente de Ramy Shaath, dont nous continuons de suivre la situation avec la plus grande attention", a déclaré la porte-parole de la diplomatie française, Anne-Claire Legendre, sans plus de précisions. Ramy Shaath, coordinateur en Egypte du mouvement Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS, prônant le boycott d'Israël dans la lutte contre l'occupation des Territoires palestiniens), est détenu depuis juillet 2019 pour "troubles contre l'Etat". Son épouse française, Céline Lebrun, avait elle été expulsée vers Paris au moment de son arrestation. "Rami Shaath a été libéré par le parquet général lundi soir", a affirmé lundi soir la source judiciaire à l'AFP. En décembre, cinq organisations de défense des droits humains avaient interpellé le président français Emmanuel Macron sur le sort de ce militant, fils du dirigeant politique palestinien Nabil Shaath. Un an plus tôt, au cours d'une visite à Paris du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi le 7 décembre 2020, M. Macron avait affirmé s'être entretenu avec lui de "cas individuels", dont celui de Ramy Shaath. L'Egypte compte plus de 60.000 détenus d'opinion, selon des ONG. Les Etats-Unis estiment que le pays viole les droits humains dans tous les domaines et ont en conséquence gelé 10% de leur aide.