Egypte: libération de 46 détenus dont le militant de gauche Haitham Mohamedin

AFRICA RADIO

15 septembre 2022 à 15h36 par AFP

Les autorités égyptiennes ont annoncé jeudi la libération de 46 détenus parmi lesquels figure l'avocat et militant de gauche Haitham Mohamedin qui a passé quatre ans en détention préventive.

Le parquet a décidé la remise en liberté de "46 détenus" qui étaient en détention préventive dont "l'avocat de gauche Haitham Mohamedin", a écrit Tariq Al-Awad, un membre du Comité de la grâce présidentielle, sur Twitter. Affilié au mouvement des Socialistes Révolutionnaires d'Egypte, Haitham Mohamedin avait été arrêté en mai 2018 et accusé d'"appartenance à un groupe terroriste". Une série de prisonniers d'opinion ont été libérés en Egypte depuis que le Comité de la grâce présidentielle a été reformé par le président Abdel Fatah al-Sissi, en avril dernier. Mercredi, le site Al Jazeera Mubasher, affilié à la chaîne qatarie Al Jazeera, a affirmé que la décision de libérer Ahmed al-Najdi, l'un de ses quatre journalistes arrêtés en Egypte, avait été prise. Il en "reste trois derrière les barreaux", souligne cette source. L'état de santé d'Ahmed Al-Najdi s'est détérioré depuis son arrestation en juin 2019. Selon la chaîne, les quatre hommes ont été arrêtés durant leurs vacances dans le pays, en dehors du cadre professionnel. L'Egypte est régulièrement critiquée par les organisations de défense des droits de l'homme, qui estiment à près de 60.000 le nombre de prisonniers politiques dans le pays. Ce chiffre est contesté par les autorités. Parmi les détenus les plus connus figure le militant Alaa Abdel Fattah, en grève de la faim depuis plus de cinq mois. Il a été condamné à cinq ans de prison pour avoir "diffusé de fausses informations", un chef d'accusation souvent utilisé ces dernières années contre les opposants au pouvoir.