Forum Investir en Afrique 2024

Election à la FIF : « Je suis candidat pour rendre justice aux acteurs du Football », Didier Drogba

Didier Yves Tébily Drogba, l’un des candidats à l’élection pour la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a officiellement lancé sa campagne dans l'après-midi du lundi 18 avril à la salle des fêtes de l'Hôtel Ivoire à Abidjan-Cocody.

Election à la FIF : « Je suis candidat pour rendre justice aux acteurs du Football », Didier Drogba

19 avril 2022 à 18h36 par Juliette Abwa

Le projet intitulé « Projet Renaissance, pour le Renouveau du Football Ivoirien » de l’ancien international ivoirien pour l’élection à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) s’articule sur six (06) piliers stratégiques. Parmi lesquels : le cadre légal et réglementaire avec la modernisation et de nouveaux textes de loi ; les infrastructures avec la modernisation et la création de nouvelles infrastructures, le développement de la médecine du sport (clinique du sport) ; les acteurs avec des statuts et protections des footballeurs en activité, l’accompagnement des footballeurs à la retraite, l’approfondissement du statut des arbitres et des formateurs…

Un programme sociétal qui fait énormément jaser dans le milieu du football ivoirien. Pour d’aucuns c’est un programme impossible à tenir surtout quand il parle de construction d’infrastructures et pour d’autres Didier Drogba est une aubaine pour le football ivoirien. « Je suis conscient que le changement fait peur…il est toujours mieux de se conformer à ce qui est juste. Je suis candidat pour rendre justice aux acteurs de football, même pour ceux qui ont été instrumentalisés contre moi », a-t-il déclaré. ‘Dahi Zoko’ ou encore ‘l’enfant du peuple’ a pris l’engagement de doubler les subventions par saison de tous les clubs dans toutes les ligues en Côte d’Ivoire. 150 millions en ligue1, 50millions en ligue2 et 30 millions en Division3. Par ailleurs, il s’engage à mettre plus en valeur le football féminin, à rendre effectif l’assurance maladie et à mettre en place un programme immobilier pour les acteurs du football…

« Il est temps que l’institution évolue dans le sens de la transparence, de la bonne gouvernance et de la modernité des processus afin que l’ensemble des acteurs puissent bénéficier de ce qui leur revient dans le but de la performance. Il est inédit dans l’histoire des élections de la Fédération Ivoirienne de Football que l’ensemble de ivoiriens se sente impliqué et je m’en réjouis », a-t-il ajouté. Un propos qui vient éclairer la lanterne de tous ceux qui s’étonnent du déferlement de passion qu’entraine sa candidature à l’élection pour la présidence de la FIF prévue le 23 prochain à Yamoussoukro. Une élection à suivre de près quand on sait que, le Comité de Normalisation de la FIF (Conor-FIF) a décidé de maintenir l’AG élective avec une réserve sur le résultat des enquêtes sur la clause d’intégrité signé par les O3 candidats.