Espagne: démantèlement d'un réseau de trafiquants de drogue, 17 arrestations

Par AFP

AFRICA RADIO

La police espagnole a démantelé un réseau de trafiquants de drogue soupçonnés d'avoir utilisé des hors-bords pour introduire dans le sud de l'Espagne de grandes quantités de cocaïne et de haschish en provenance du Maroc, a annoncé vendredi l'agence européenne de police Europol.

La police espagnole a arrêté au début de cette semaine 17 personnes dans le cadre de cette opération, y compris le chef présumé du réseau, a précisé Europol. Le chef des trafiquants est considéré comme "l'un des plus importants importateurs de cocaïne et de haschish du Maroc vers la péninsule ibérique", selon le communiqué. Parmi les personnes arrêtées, onze sont des Espagnols, les autres des Marocains. Les trafiquants sont soupçonnés d'avoir utilisé des vedettes rapides pour transporter la drogue en mer Méditerranée du Maroc vers le sud de l'Espagne, d'où la cargaison partait ailleurs en Europe. Ils sont également soupçonnés d'avoir blanchi les bénéfices de la vente de la drogue en achetant des propriétés et en gérant plusieurs affaires où circule beaucoup d'argent liquide comme "deux restaurants à Barcelone", a précisé Europol. La police a saisi des biens d'une valeur de plus de 6 millions d'euros (6,8 million de dollars), dont 26 voitures, huit propriétés et dix montres de luxe. Le gang est soupçonné d'être l'auteur de deux tentatives d'introduire en 2021 4,3 tonnes de haschish et 1,3 tonne de cocaïne dans le sud de l'Espagne qui ont été déjouées par la police. Des agents de la police fédérale belge et de la gendarmerie française ont participé à l'opération, Europol assurant la coordination opérationnelle et facilitant les échanges d'informations. La proximité géographique de l'Espagne avec le Maroc, producteur important de haschish, et ses liens avec ses anciennes colonies d'Amérique latine, zone productrice de cocaïne majeure, en ont fait une porte d'entrée clé de la drogue destinée au marché européen.