Nouvelle application Africa Radio

Est de la RDC: cinq morts dans des heurts entre policiers et habitants

Au moins cinq personnes ont été tuées samedi dans des échauffourées entre des policiers et des habitants d'une cité de l'est de la République démocratique du Congo qui ont brûlé un poste de police et un voleur présumé qui s'y trouvait, selon un responsable local.

AFRICA RADIO

6 novembre 2021 à 21h06 par AFP

Des policiers ont soustrait au lynchage un homme pris en flagrant délit de vol d'une moto. Débordés, ils ont tiré en l'air pour s'échapper. Malheureusement, quatre personnes ont été tuées par des balles perdues" à Kirumba, a déclaré à l'AFP Donat Mandongo administrateur militaire du territoire de Lubero, dans la province orientale du Nord-Kivu. "Sept personnes sont aussi blessées. Le voleur lui est mort calciné dans le bureau de la police qui a été incendié par les habitants en colère", a-t-il ajouté. "La situation sécuritaire reste tendue car les manifestants continuent de brûler les résidences des officiers de la police ici à Kirumba". Depuis jeudi, les habitants de cette cité commerciale qui approvisionne Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, et Butembo, l'important carrefour commercial de cette province, manifestent contre l'incapacité des autorités locales à mettre fin à une récente vague de kidnappings dans la région. Vendredi, des édifices publics de Kirumba avaient été incendiés lors d'une manifestation et une personne avait été tuée par la police. Kirumba est une cité du territoire de Lubero où opèrent aussi plusieurs groupes armés. Elle est située à 175 km au nord de Goma. Les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri sont placées depuis le 6 mai en état de siège pour lutter contre les groupes armés qui terrorisent les populations civiles. Le président Félix Tshisekedi y a remplacé des autorités civiles par des officiers de l'armée et de la police.