Ethiopie: Guterres appelle à un "cessez-le-feu inconditionnel et immédiat pour sauver le pays"

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en visite en Colombie, a appelé mercredi à un "cessez-le-feu immédiat et inconditionnel afin de sauver" l'Ethiopie.

"Le processus de paix en Colombie m'incite à lancer aujourd'hui un appel urgent aux protagonistes du conflit en Éthiopie pour un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel afin de sauver le pays", a plaidé M. Guterres au cours d'une conférence de presse. Ce cessez-le-feu devrait "permettre un dialogue inter-éthiopien pour résoudre la crise et permettre à l'Ethiopie de contribuer à nouveau à la stabilité de la région", a-t-il ajouté, au terme d'une visite consacrée au processus de paix colombien. Cet appel du patron de l'ONU intervient alors que les efforts diplomatiques de la communauté internationales n'ont pour le moment pas permis d'obtenir un cessez-le-feu dans le conflit qui oppose depuis plus d'un an les forces gouvernementales aux rebelles de la région du Tigré (nord). Après avoir repoussé les forces fédérales de l'essentiel de leur territoire, ces rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) menacent désormais de s'emparer de la capitale Addis Abeba.