Foot/CHAN: la CAF va enquêter sur la dispute entre Rabat et Alger

AFRICA RADIO

15 janvier 2023 à 16h21 par AFP

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé dimanche qu'elle allait enquêter après que le petit-fils de Nelson Mandela a appelé à soutenir les indépendantistes sahraouis à l'ouverture du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) en Algérie, relançant la crise entre Rabat et Alger.

La Fédération marocaine de football (FRMF), qui a renoncé à envoyer son équipe à Alger, avait demandé à la CAF, basée au Caire, d'"assumer toute la responsabilité face à ces transgressions flagrantes qui n'ont aucun lien avec les principes et valeurs du ballon rond". Celle-ci a répondu dimanche qu'elle allait "mener des investigations pour établir si et dans quelle mesure" ces déclarations "violent les statuts et règlements de la CAF et de la FIFA". La CAF "fera part de ses conclusions en temps opportun", poursuit le communiqué qui affirme dans l'immédiat que "ces déclarations politiques ne sont pas celles de la CAF (...) en tant qu'organisation politiquement neutre". Lors de la cérémonie d'ouverture du CHAN à Alger, Mandla Mandela, partisan des indépendantistes sahraouis du Front Polisario, avait appelé à "lutter pour libérer le Sahara occidental de l'oppression", qualifiant ce territoire de "dernière colonie d'Afrique". Le Maroc avait aussitôt condamné des "agissements malveillants" et des "manoeuvres abjectes". Le Sahara occidental, cause nationale pour le Maroc, est une ancienne colonie espagnole que se disputent depuis des décennies le Maroc et le Front Polisario, soutenu par Alger. Il est considéré comme un "territoire non autonome" par l'ONU. Au stade Nelson-Mandela à Alger, le petit-fils de l'icône de la lutte anti-apartheid a également exhorté à "libérer la Palestine", dans une critique ouverte du Maroc qui a normalisé ses relations avec Israël il y a deux ans. Dans son communiqué, la FRMF a par ailleurs dénoncé des "propos racistes" anti-marocains prononcés dans le stade lors de la cérémonie d'ouverture. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des supporters algériens chantant des slogans hostiles aux Marocains. Après un bras de fer, le Maroc a décidé vendredi de ne pas envoyer son équipe U23 disputer le CHAN faute d'avoir reçu l'autorisation d'Alger de s'y rendre en avion. Alger a fermé le 22 septembre 2021 son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains après avoir rompu ses relations diplomatiques avec Rabat.