Gorée rappelle que les histoires de l'Afrique et de l'Amérique sont "intimement liées"(Yellen)

AFRICA RADIO

21 janvier 2023 à 13h25 par AFP

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a affirmé samedi à Gorée que cette île, située au large de Dakar et symbole de la traite négrière, rappelle que les histoires de l'Afrique et de l'Amérique sont "intimement liées".

Mme Yellen, depuis vendredi à Dakar, première étape d'un déplacement en Afrique, a visité le site historique de Gorée en compagnie de son maire, Augustin Senghor, a constaté un photographe de l'AFP. "Je ne peux m'empêcher de penser à cette indicible cruauté de ceux qui étaient engagés dans le commerce des esclaves", a-t-elle dit à l'issue de cette visite, citée dans un communiqué du secrétariat américain au Trésor. "Je ressens un immense sentiment de tristesse et de douleur en pensant à ceux qui ont été arrachés à leurs familles, leur voyage meurtrier à travers l'Atlantique". Pour la responsable américaine, Gorée "nous rappelle que les histoires de l'Afrique et de l'Amérique sont intimement liées. Gorée et le commerce transatlantique des esclaves ne sont pas seulement une partie de l'histoire de l'Afrique. Ils sont aussi une partie de l'histoire de l'Amérique". Elle a estimé que "cette histoire, si elle est pleine de souffrances, est aussi pleine de persévérance et d'espoir". Ainsi, elle trouve "remarquable aux Etats-Unis la manière dont beaucoup d'Afro-Américains, hommes et femmes, ont surmonté les obstacles, créé des vies meilleures pour eux-mêmes et leurs descendants et sont devenus centraux dans notre économie et notre démocratie". Lieu de mémoire inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco mais aussi site pittoresque sur l'Atlantique, Gorée, d'où sont partis pendant plusieurs siècles des esclaves africains vers les Amériques, attire habituellement des foules de visiteurs. Mme Yellen est en tournée en Afrique, l'une des premières d'une série de visites attendues de hauts responsables américains depuis le lancement en décembre d'une offensive des Etats-Unis pour regagner en influence sur un continent où les grandes puissances se livrent à une âpre concurrence économique et politique. Elle doit se rendre dimanche en Zambie puis en Afrique du Sud.