Guinée : des assises pour la réconciliation nationale, sans l'opposition.

Guinée : des assises pour la réconciliation nationale, sans l'opposition.

Afriqueafricajdanadir djennad

24 mars 2022

Africa Radio

Guinée : des assises pour la réconciliation nationale, sans l'opposition.

Les Assises guinéennes ont finalement été lancées, mardi 23 mars, par le colonel Mamadi Doumbouya. A

Les Assises guinéennes ont finalement été lancées, mardi 23 mars, par
le colonel Mamadi Doumbouya. Au menu de cette conférence de six
semaines : la transition et la réconciliation nationale. Mais
plusieurs partis politiques et des dizaines d'organisations de la
société civile ont boycotté la rencontre. Ils dénoncent un manque
de visibilité. Pour le président de la Transition, le colonel MAMADY DOUMBOUYA, il s'agit d'une occasion "historique" de panser les plaies d'un passé troublé. Le
président Mamady Doumbouya,  a placé ces "assises" sous
le signe de la "réconciliation" et du "pardon"

Ces assises, déclinées à Conakry et à l'intérieur du pays, dureront
jusqu'au 29 avril. Plusieurs dizaines de partis politiques ont
boudé l’événement, déplorant le manque d’information autour
de ces Assises. C'est le cas notamment de l'UFDG, le parti de Celou
Dalein Diallo. Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), un collectif ayant orchestré des mois de contestation en Guinée en 2019-2020, avait

également dit son intention de rester à l'écart.


Qu'attendez-vous de ces assises ? 

Peuvent elles permettre de réconcilier tous les Guinéens ?
Regrettez-vous l'absence de l'opposition ?  

Télécharger