JDA - Les conséquences de la mort du chef du groupe l'Etat islamique dans le Grand Sahara dans la lutte anti-terroriste

JDA 20/09
La France a annoncé la semaine dernière la mort du chef du groupe État islamique au Grand Sahara (EIGS). Adnan Abou Walid al-Sahraoui a été tué en août lors d'une frappe aérienne de la force Barkhane, la mission française engagée depuis huit ans au Sahel pour combattre les groupes djihadistes.
Sur Twitter, le président français Emmanuel Macron a salué : un "succès majeur" dans le combat contre les groupes terroristes dans la région.

Est-ce que la mort du chef du groupe État islamique dans le Grand Sahara peut changer la donne dans la lutte contre les groupes djihadistes dans le Sahel ?
JDA 20/09