Kenya: cinq morts dans une attaque près de la frontière avec la Somalie

AFRICA RADIO

12 mars 2022 à 15h51 par AFP

Cinq personnes ont été tuées et trois autres, dont un ressortissant chinois, blessées dans une attaque revendiquée par le groupe jihadiste shebab sur un chantier de construction dans une région côtière du Kenya, a indiqué la police.

L'attaque a eu lieu vendredi dans le comté de Lamu, frontalier de la Somalie. Les ouvriers construisaient un pont dans le cadre du projet d'infrastructure Lamu Port, South Sudan, Ethiopia transport corridor (LAPSSET) lorsqu'ils ont été attaqués. Cet ambitieux programme qui s'étend du Kenya à l'Ethiopie en passant par le Soudan du Sud, comprend la construction de ports, d'autoroutes, de voies ferrées, d'oléoducs et d'aéroports. "Quatre personnes ont été tuées par balles", selon un rapport de police consulté par l'AFP. Un motocycliste qui a été pris dans les tirs croisés a également été tué, a ajouté le rapport, précisant que l'unité de police anti-terroriste enquêtait sur l'attaque, qui a été revendiquée par le groupe jihadiste shebab. La région de Lamu, qui comprend l'île de Lamu, station balnéaire prisée des touristes, a subi des attaques à plusieurs reprises, souvent menées au moyen d'engins explosifs en bord de route. Les combattants shebab ont organisé plusieurs raids au Kenya en représailles à l'envoi par Nairobi de troupes en Somalie en 2011 dans le cadre d'une force de l'Union africaine destinée à chasser les jihadistes.