Kenya: enquête sur la mort d'une responsable de la BBC

Par AFP

AFRICA RADIO

Une enquête a été ouverte par les autorités kenyanes à la suite de la mort d'une responsable d'une fondation de la BBC découverte morte dans sa chambre d'hôtel à Nairobi, a annoncé lundi le chef de la police de la capitale.

Le cadavre de Kate Mitchell, une Britannique travaillant pour BBC Media Action, une fondation du grand média international, a été découvert vendredi peu après le déclenchement d'une alarme dans sa chambre, a expliqué la police. La fenêtre de sa chambre du 8e étage était brisée et le corps d'un homme avec lequel elle avait été vue un peu plus tôt, a été retrouvé écrasé au sol au pied de l'hôtel. "Nous nous efforçons d'éclaircir les circonstances du drame, mais apparemment tout semble indiquer que l'homme a sauté par la fenêtre après l'avoir tuée", a indiqué à l'AFP le chef de la police de Nairobi Augustine Thumbi, sans préciser comment Kate Mitchell avait été tuée. "Nous ignorons les mobiles et il y a encore beaucoup de choses que les enquêteurs essaient d'éclaircir", a-t-il ajouté. La BBC a indiqué dans un communiqué que Kate Mitchell travaillait depuis 14 ans pour le groupe et qu'elle avait récemment exercé comme chef de projet à Addis Abeba, la capitale éthiopienne. "Nous sommes consternés et atterrés par cette terrible nouvelle", a affirmé la patronne de BBC Media Action, Caroline Nursey. "Kate était très appréciée de tout le monde, elle était bien connue de toute notre organisation, particulièrement de nos équipes en Ethiopie, au Soudan du Sud, en Zambie et à Londres". "Nous adressons nos plus profondes condoléances à sa famille et à ses nombreux amis dans le monde", a-t-elle ajouté. Fondation philantropique de la BBC, la BBC Media Action oeuvre à l'utilisation des médias pour soutenir les populations marginalisées dans le monde entier.