Kenya: quatre policiers condamnés après la mort d'un aristocrate britannique

Par AFP

AFRICA RADIO

Un tribunal kényan a condamné lundi quatre policiers à la prison pour homicide involontaire suite à la mort d'un jeune aristocrate britannique dont la famille se bat pour obtenir justice depuis neuf ans.

Alexander Monson, accusé d'avoir fumé du cannabis à la sortie d'un bar, a été retrouvé mort en mai 2012 dans une cellule de police de la ville balnéaire de Diani, dans le sud du Kenya. Pour sa famille, le Britannique âgé de 28 ans a été battu à mort dans sa cellule, alors que la police assurait qu'il était décédé d'une surdose, une thèse rejetée par la justice. Lundi, la Haute Cour de Mombasa a jugé les quatre officiers coupables d'homicide involontaire et les a condamnés à des peines allant de neuf à quinze ans de prison. "Le tribunal a établi qu'il avait été torturé dans les locaux de la police avant d'être ramené dans sa cellule vers 5 heures du matin", a déclaré le juge Eric Ogola à l'énoncé du verdict. Selon M. Ogola, les policiers n'ont pas emmené le jeune homme à l'hôpital à temps malgré son état très dégradé. Cette affaire très médiatisée a soulevé la question des brutalités policières fréquentes dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Voir aussi