L'agence de notation Moody's dégrade la Tunisie d'un cran

Par AFP

AFRICA RADIO

L'agence de notation Moody's a dégradé d'un cran la note souveraine de la Tunisie, évoquant de fortes incertitudes dans ce pays qui traverse une lourde crise économique en raison du Covid-19, sur fond d'instabilité politique.

La note de la Tunisie est ainsi passée de B3 à Caa1, signifiant que la confiance accordée aux finances tunisiennes, sur une échelle de AAA à C, diminue, et que le risque que la Tunisie ne rembourse pas certaines de ses dettes est élevé. La note demeure assortie d'une perspective négative à moyen terme, ce qui signifie que la note risque de nouveau d'être abaissée, a dévoilé l'agence de notation dans un communiqué publié jeudi. Cette dégradation "reflète l'affaiblissement de la gouvernance" dans le pays, affirme Moody's, ainsi que les incertitudes sur la capacité du gouvernement à accéder aux larges financements dont il aura besoin au cours des prochaines années. La Tunisie a été touchée par une crise politique d'ampleur, voyant le président Saied limoger le gouvernement fin juillet et suspendre le Parlement avant de s'arroger les pleins pouvoirs. Un nouveau gouvernement, aux prérogatives réduites, a été annoncé lundi. La formation de ce nouveau gouvernement "ouvre la voie à de nouvelles négociations avec les prêteurs officiels et bilatéraux" indique Moody's, mais "il sera difficile de parvenir à un consensus sur les réformes de longue date, notamment la masse salariale du secteur public, la réforme des subventions énergétiques et la réforme des entreprises publiques". Or, "ces réformes sont essentielles pour rééquilibrer les comptes budgétaires et assurer la viabilité de la dette à l'avenir dans un contexte de perspectives de croissance modérée", précise Moody's. La crise économique tunisienne, caractérisée par une croissance en berne depuis 10 ans, 0,6% par an en moyenne, et une forte inflation de 6% par an, a été aggravée par la pandémie qui a mis le pays à l'arrêt et l'a privé de cruciales recettes touristiques. Le PIB a ainsi plongé de 8,8% en 2020, une chute qui devrait être à peine compensée de moitié en 2021: +4% de croissance prévue par la Banque mondiale. "Si d'importants financements ne sont pas sécurisés (...) il existe un risque de défaut de paiement" du pays, détaille par ailleurs Moody's qui précise que ses réserves de change lui permettent à court terme de voir venir les échéances de remboursement sur sa dette extérieure. Pour sortir de l'ornière, à côté des aides reçues notamment de l'Union européenne, Tunis s'est tournée pour la quatrième fois en 10 ans vers le Fonds monétaire international (FMI), dont elle espère obtenir dès 2021 un prêt de 3,3 milliards d'euros. alb/ico/abx [object Object] [object Object]