L'Egypte accueille un sommet de cinq dirigeants arabes

AFRICA RADIO

22 août 2022 à 12h51 par AFP

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi accueille lundi les dirigeants des Emirats arabes unis, de l'Irak, de Bahreïn et de la Jordanie lors d'un sommet portant sur les développements régionaux et internationaux, selon la presse d'Etat.

Outre M. Sissi, cette rencontre réunira à Al-Alamein (nord) le président des Emirats arabes unis, Mohammed ben Zayed, le Premier ministre irakien Moustafa al-Kazimi, le roi de Jordanie Abdallah II et le roi de Bahreïn, Hamad ben Issa al-Khalifa. Selon le quotidien d'Etat Al-Ahram, figurent au programme des discussions les enjeux de "sécurité énergétique et alimentaire". Dans la foulée de l'invasion russe de l'Ukraine en février, le prix des céréales, du blé notamment, a battu des records. La hausse a été particulièrement difficile pour des pays comme l'Egypte qui dépendent "au moins à 30% de l'Ukraine et de la Russie" pour leurs importations en blé, d'après l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les cinq dirigeants arabes évoqueront, selon la même source, le dossier de "la sécurité de l'eau" et celui du "barrage de la Renaissance". L'Ethiopie a récemment annoncé avoir achevé la 3e phase du remplissage de ce mégabarrage sur le Nil en dépit des protestations du Soudan et de l'Egypte, inquiets en aval pour leur approvisionnement en eau. Seront également discutés "les dossiers yéménite, libyen, syrien et palestinien", deux semaines après des hostilités entre Israël et un mouvement palestinien armé qui ont fait 49 morts dans la bande de Gaza. Sur les cinq pays représentés au sommet de lundi, seul un, l'Irak, n'a pas normalisé ses relations avec Israël. Après l'Egypte, premier pays arabe à avoir signer un traité de paix avec Israël en 1979 imité par la Jordanie en 1994, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont normalisé leurs relations avec l'Etat hébreu en 2020.