L'inflation continue de baisser au Soudan, englué dans le marasme

14 octobre 2021 à 11h36 par AFP

AFRICA RADIO

L'inflation au Soudan a reculé en septembre pour le deuxième mois consécutif après plus de deux années d'un gouvernement de transition englué dans le marasme politique et économique.

"Le taux d'inflation annuel a atteint 365,82% en septembre contre 387,56% en août", annonce jeudi le Bureau central des statistiques, attribuant cette baisse à un nouveau ralentissement de la hausse des prix des denrées alimentaires. Dans le même temps, l'inflation sous-jacente, qui exclut ces prix des denrées alimentaires, a également baissé de 541,06% en août à 515,46% en septembre, de même source. Cette tendance à la baisse pourrait toutefois cesser en octobre tandis que des manifestants bloquent depuis un mois Port-Soudan, poumon commercial du pays, entravant l'import-export soudanais et l'approvisionnement en médicaments et en céréales. Après avoir subi pendant des années des sanctions américaines et souffert de la mauvaise gestion sous le règne autoritaire d'Omar el-Béchir, renversé en avril 2019 sous la pression populaire, le Soudan est plongé dans une crise économique profonde que le gouvernement de transition a promis de juguler. Pour ce faire, il a dû commencer à mettre en place des réformes demandées par le Fonds monétaire international (FMI) --comme la suppression de subventions sur les carburants ou l'introduction d'un taux de change flottant. Ces mesures ont fait gonfler l'inflation et suscité la grogne populaire mais devraient permettre à Khartoum d'obtenir un allègement de sa dette extérieure d'environ 42 milliards d'euros.