L'ONU "secouée" par le meurtre d'un militant des droits LGBTQ au Kenya

AFRICA RADIO

7 janvier 2023 à 15h21 par AFP

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Volker Türk s'est déclaré samedi "secoué" par le meurtre d'un défenseur des droits des personnes LGBTQ, au Kenya, Edwin Chiloba, appelant à renforcer la protection de ces militants dans le monde.

M. Türk s'est dit sur Twitter "secoué par le meurtre du militant des droits humains Edwin Chiloba", exprimant sa "profonde tristesse". Il a témoigné sa "solidarité envers les activistes LGBTQI+ à travers le monde" et souligné "l'urgente nécessité de redoubler d'efforts pour leur protection". Le corps d'Edwin Chiloba, un designer et mannequin âgé de 25 ans, a été retrouvé mercredi dans une malle sur le bas-côté de la route à quelque 40 km de la ville d'Eldoret, dans la vallée du Rift (ouest), selon les médias locaux. Selon une source policière ayant requis l'anonymat, la victime a été "étranglée" après avoir été "torturée". La police a annoncé vendredi l'arrestation d'un suspect présenté comme un ami de longue date d'Edwin Chiloba. Au Kenya, comme dans de nombreux pays d'Afrique, les personnes LGBTQ sont confrontées à la précarité et aux discriminations dans une société majoritairement chrétienne et conservatrice où l'homosexualité est taboue. Les relations sexuelles entre personnes de même sexe y sont pénalement réprimées, avec des peines pouvant aller jusqu'à 14 ans d'emprisonnement. En avril, un autre militant LGBTQ avait déjà été retrouvé assassiné au Kenya.