La démocratie en chute libre en Russie, au Burkina et en Haïti en 2022 (étude)

La Russie est le pays du monde où la démocratie a le plus reculé en 2022 devant le Burkina Faso et Haïti, selon une étude publiée jeudi par le groupe britannique The Economist réalisant un indice de la démocratie dans 167 pays.

AFRICA RADIO

2 février 2023 à 1h06 par AFP

Suite à l'invasion de l'Ukraine le 24 février, l'indice de démocratie de la Russie a connu la baisse la plus importante en 2022, lui faisant perdre 22 places au classement mondial de cette étude de la division recherche et analyse du groupe (EIU), qui place la Russie au 146e rang. La guerre en Ukraine "a révélé les divisions entre les démocraties développées qui soutiennent l'Ukraine et de nombreux pays en développement qui ont choisi de ne pas prendre parti", souligne l'étude. Parmi les "régimes autoritaires", d'autres pays comme Haïti "qui semble être dans un état de dissolution interne" (135e, -16 places) et le Burkina Faso (127e, -16 places), où "une insurrection islamiste a fait perdre à l'État le contrôle d'une partie du territoire" ont également vu leur indice chuter lourdement en 2022. À l'inverse, la Thaïlande est le pays qui a connu la plus forte hausse d'indice en 2022, avançant de 17 places pour se situer 55e du classement. La levée des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 a dopé le score de nombreux pays dont la France (22e, stable), l'Espagne (22e également, +2 places) et le Chili (19e +6 places) qui font leur retour dans le groupe des "démocraties complètes". Au niveau régional, l'Europe de l'Ouest est la seule région a améliorer de manière décisive sa note en 2022. "Celles de l'Amérique du Nord, de l'Asie, de l'Australasie, de l'Europe de l'Est et de l'Afrique subsaharienne ont stagné, et celles de l'Amérique latine, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord ont subi des baisses", ajoute l'étude. Au niveau mondial, l'indice de démocratie 2022 est passé de 5.28 en 2021 à 5.29 en 2022. Une stabilisation après la baisse de 0.09 points l'an dernier. Mais comme en 2021, moins de la moitié de la population mondiale a vécu en démocratie en 2022 et seulement 8% dans une "démocratie complète", dans un classement toujours mené par la Norvège et fermé par l'Afghanistan. L'étude recense cinq catégories de critères pour établir le classement: processus électoraux et pluralisme, fonctionnement du gouvernement, participation politique, culture politique et libertés civiles.