La France veut rester un partenaire privilégié de la Côte d'Ivoire

AFRICA RADIO

9 décembre 2022 à 20h21 par AFP

La France restera aux côtés de la Côte d'Ivoire "dans tous les domaines" y compris sécuritaire, a assuré vendredi la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna lors d'une visite à Abidjan.

"Nous luttons ensemble contre les groupes terroristes armés, contre la piraterie maritime, contre un certain nombre de trafics", a-t-elle déclaré à l'issue d'un entretien avec le président Alassane Ouattara. "Nos deux pays sont main dans la main et sont prêts à répondre aux défis du temps", a-t-elle ajouté. Plus tôt, elle avait rencontré son homologue ivoirienne Kandia Camara qui avait déploré "la volonté des terroristes de descendre vers la Côte d'Ivoire" depuis le Mali et le Burkina frontaliers. "L'insécurité est partout", mais "en matière de sécurité, nous avons toujours bénéficié du soutien de la France", s'est félicitée Mme Camara. La ministre française doit rencontrer samedi le ministre de la défense Birahima Ouattara, le frère du président, pour évoquer des questions stratégiques de défense. Les Forces françaises en Côte d'Ivoire comptent quelque 900 hommes, chargés d'appuyer et de soutenir les opérations en Afrique centrale et de l'Ouest, mais aussi de mettre en oeuvre un partenariat militaire avec Abidjan. Catherine Colonna a souligné que l'un des enjeux pour la Côte d'Ivoire était de l'accompagner sur la voie de la croissance pour assurer la prospérité, une des conditions pour éviter que les jeunes ne tombent aux mains des Djihadistes. "La France croit dans le potentiel de la Côte d'Ivoire", a-t-elle commenté. "Elle est disponible et disposée à accompagner sa progression notamment grâce notamment au contrat de désendettement, de développement qui nous permet d'être le premier investisseur" dans le pays. Par ailleurs, elle a promis de "rattraper le retard" de délivrance des visas, notamment pour les étudiants.