La pilule anti-Covid de Merck autorisée en Afrique du Sud

AFRICA RADIO

17 février 2022 à 16h36 par AFP

Le régulateur sud-africain des médicaments a annoncé jeudi avoir autorisé l'utilisation de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire Merck, destinée aux adultes à hauts risques.

L'Autorité sud-africaine de régulation des Produits thérapeuthiques a indiqué dans un communiqué avoir "autorisé, sous conditions, l'importation de molnupiravir", un traitement antiviral oral, pour une période initiale de six mois. "L'autorisation du molnupiravir (...) offre un traitement supplémentaire dans le combat contre le Covid-19", a estimé le patron de la SAHPRA, Boitumelo Semete-Makokotlela. Avec plus de 3,6 millions d'infections et 96.000 décès recensés depuis le début de l'épidémie, l'Afrique du Sud est le pays le plus touché du continent. Pris dans les cinq jours suivant l'apparition des symptômes, le médicament développé par Merck - laboratoire connu sous le nom de MSD en dehors des Etats-Unis et du Canada - limite la capacité du virus à se répliquer, freinant la maladie. Il réduit le risque d'hospitalisation et de décès de 30% parmi la population fragile, selon des essais cliniques réalisés sur 1.400 participants, avant l'apparition d'Omicron. Mais ce traitement reste "actif" contre le variant Omicron, a assuré fin janvier l'entreprise américaine, se fondant sur les résultats de six études en laboratoire. La pilule de Merck est autorisée depuis la mi-décembre aux Etats-Unis et depuis fin janvier dans l'Union européenne. Merck a signé un accord de licence volontaire qui va permettre à des fabricants de médicaments génériques de produire son médicament, pour en faciliter l'accès mondial à un prix abordable. Un accord signé en janvier doit permettre à 105 pays à faible et moyen revenu d'y avoir accès. Bien que la vaccination reste l'outil principal de lutte contre la pandémie, les experts se félicitent de l'arrivée traitements oraux du Covid-19 - celui de Merck et celui d'un autre laboratoire américain Pfizer. Plus faciles à fabriquer que les vaccins et ne nécessitant pas de chaîne du froid, ils seront disponibles à terme en pharmacie sur ordonnance et peuvent être pris facilement à domicile, alors que les traitements anti-Covid jusque-là disponibles sont administrés par intraveineuse.