La Tanzanie lève l'interdiction d'exporter des animaux sauvages

AFRICA RADIO

4 juin 2022 à 12h51 par AFP

La Tanzanie a levé son interdiction d'exporter des animaux sauvages, en place depuis six ans pour protéger mammifères et oiseaux de ce pays d'Afrique de l'Est, ont annoncé les autorités en charge de la gestion des animaux sauvages.

"Le gouvernement a procédé à une évaluation des exportations d'animaux sauvages vivants depuis l'interdiction et a levé cette interdiction", a déclaré ce service vendredi soir dans un communiqué. Les commerçants auront six mois, du 6 juin au 5 décembre, pour "exporter les stocks d'animaux" qu'ils ne pouvaient plus vendre depuis six ans, a-t-il ajouté. L'interdiction avait été décidée en 2016, alors que John Magufuli présidait le pays d'une main de fer lui valant le surnom de "bulldozer". Le gouvernement avait alors justifié l'interdiction par des "irrégularités" observées dans le commerce d'animaux sauvages, dont l'envoi d'espèces protégées à l'étranger. La nouvelle présidente, Samia Suluhu Hassan, élue l'année dernière après la mort brutale de son prédécesseur, essaye depuis de revenir sur la politique qu'il a menée. Le WWF a prévenu qu'il ne fallait pas que cette levée de l'interdiction hypothèque les progrès réalisés en terme de protection des animaux sauvages, notamment contre le braconnage, aujourd'hui en déclin. "Des procédures de surveillance de bonne qualité sont nécessaires pour appuyer ce type de décisions", a estimé auprès de l'AFP Amani Ngusaru, le directeur de WWF Tanzanie. Célèbre pour son archipel de Zanzibar, ses safaris et le Kilimandjaro, la Tanzanie attire de nombreux touristes. En 2010, 116 mammifères et 16 oiseaux, des espèces protégées pour certains, avaient été exportés illégalement du pays dans un avion qatari.