Le chef de l'ONU "choqué" par l'annonce d'une expulsion d'Ethiopie de responsables onusiens

30 septembre 2021 à 16h51 par AFP

AFRICA RADIO

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré jeudi être "choqué" par l'annonce d'une expulsion d'Ethiopie de sept responsables d'agences onusiennes, en indiquant que l'Organisation avait engagé des discussions avec le gouvernement éthiopien pour que "le personnel des Nations unies concerné" puisse "poursuivre son important travail" dans le pays.

"Toutes les opérations humanitaires des Nations unies sont guidées par les principes fondamentaux d'humanité, d'impartialité, de neutralité et d'indépendance", a affirmé M. Guterres dans un communiqué. "En Ethiopie, l'ONU fournit une aide vitale - y compris de la nourriture, des médicaments, de l'eau et du matériel d'assainissement - aux personnes qui en ont désespérément besoin", a-t-il ajouté, affirmant avoir "pleinement confiance dans le personnel de l'ONU qui se trouve en Ethiopie pour faire ce travail". "L'ONU s'est engagée à aider le peuple éthiopien qui dépend de l'aide humanitaire", a insisté Antonio Guterres, en précisant que l'Organisation avait engagé des discussions "maintenant avec le gouvernement éthiopien dans l'espoir que le personnel des Nations unies concerné soit autorisé à poursuivre son important travail". Le ministère éthiopien des Affaires étrangères a adressé des lettres aux sept responsables visés leur demandant de quitter le territoire de l'Ethiopie dans les 72 prochaines heures. Cette décision survient alors que la crise humanitaire dans la région éthiopienne en guerre du Tigré est dénoncée depuis près d'un an par les organisations onusiennes.