Le Luxembourg veut renforcer ses relations avec l'Afrique de l'Ouest

30 septembre 2021 à 16h21 par AFP

AFRICA RADIO

Le Luxembourg a ouvert jeudi à Abidjan le premier consulat honoraire du Grand Duché en Afrique sub-saharienne, dans le but de favoriser les échanges commerciaux avec la sous-région en forte croissance, a annoncé le nouveau consul.

Maximilien Lemaire a salué "la remarquable tenue de l'économie ivoirienne" depuis une décennie, pour justifier le choix de s'implanter à Abidjan. "Je mesure le privilège qui est accordé au dynamique secteur privé luxembourgeois qui a choisi Abidjan pour porte d'entrée aux marchés ivoiriens et régionaux en forte croissance", a-t-il ajouté, lors d'une cérémonie. L'ouverture du consulat s'est déroulée en marge d'une visite à Abidjan d'une mission d'hommes d'affaires, à la tête de 16 entreprises luxembourgeoises qui opèrent dans l'économie numérique, l'ingénierie, la construction, la logistique, la transformation, le développement des secteurs immobiliers et de l'automobile. "La Côte d'Ivoire était en chantiers cette dernière décennie, elle l'est encore et plus aujourd'hui. C'est le moment, Mesdames et Messieurs les dirigeants d'entreprises luxembourgeoises", a lancé Thomas Bertrand, directeur Afrique de la chambre de commerce luxembourgeoise. La Côte d'Ivoire, première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone a connu depuis 2011 une croissance économique record de 8% par an en moyenne, dopée par les produits agricoles (cacao, banane, hévéa, coton, mangue, papaye, coprah, noix de cajou), ainsi que les grands travaux d'infrastructures.