Le président Emmanuel Macron a-t-il convaincu lorsqu'il parle de relations nouvelles avec l’Afrique à travers sa jeunesse ? 

Le grand RDV

Décryptage

Alseny Thiam , auteur Guinéen et  chercheur associé à l’IPSE ,Institut Prospective et Sécurité en Europe pour la Guinée 

Pourquoi  le président de la junte guinéenne,le Colonel Doumbouya a t-il envoyé une quarantaine de  généraux à la retraite  ?

 

GRDV

Rupture, refondation , on a beaucoup entendu ces mots  des officiels français avant et pendant le sommet France Afrique de   Montpellier dans le sud de la France

Pour la première fois depuis 1973, année du début de telles rencontres, les chefs d’État africains ,n'ont pas été invités, Paris a préféré accueillir de jeunes de divers profils venus du continent , pour des échanges directs « sans tabou ni filtre » avec le président Emmanuel Macron autour de cinq thèmes .

A l'issue de cette journée de discussions , des annonces ont été faites pour  renforcer les liens entre la France et les jeunes du continent africain,

Il s'agit notamment d'un  fond de soutien pour favoriser l'accueil d'expositions et la circulation des œuvres, de la mobilité des étudiants africains et français

Ces   annonces répondent t-elles réellement aux aspirations de la jeunesse africaine telle qu'exprimées à Montpellier? 

 Le président Emmanuel Macron a-t-il convaincu lorsqu'il parle de relations nouvelles avec l’Afrique à travers sa jeunesse ?  

 Invités:

Michele Abe, présidente de l’association fondation Conseil jeunes sur des questions de démocratie et de citoyenneté au Cameroun.


Thomas Borrel,  porte-parole de l'association Survie et co-directeur de ouvrage " L'empire qui ne veut pas mourir : une histoire de la Françafrique"


Sally Alassane Thiam, président de l’ONG Afrique Patrimoine présent au sommet de Montpellier 

le grand rdv