Nouvelle application Africa Radio

Le président nigérian évoque une transition militaire de 9 mois au Niger

Le président du Nigeria, Bola Tinubu, également à la tête de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao), a évoqué jeudi une transition de neuf mois pour les militaires au pouvoir depuis fin juillet au Niger, à l'image de ce qui s'était passé au Nigeria à la fin des années 90.

AFRICA RADIO

31 août 2023 à 20h06 par AFP

"Le président ne voit pas de raison que cela ne puisse pas se reproduire au Niger, si les autorités militaires au Niger sont sincères", rapporte un communiqué de la présidence nigériane. M. Tinubu a rappelé que le Nigeria avait renoué avec un pouvoir civil en 1999 après une période de transition de neuf mois instituée par le général Abdulsalami Abubakar, qui avait hérité d'un pouvoir militaire à la mort du général Sani Abacha. Abdulsalami Abubakar s'était rendu au Niger le 19 août à la tête d'une délégation de la Cedeao. Le soir même, le nouvel homme fort à Niamey, le général Abdourahamane Tiani, avait annoncé une période de transition de trois ans maximum et mis en garde les pays étrangers contre une éventuelle intervention militaire. la Cedeao s'est dite prête à utiliser la force pour rétablir l'ordre constitutionnel au Niger. Le président nigérian a par ailleurs averti jeudi que les sanctions imposées au Niger par la Cedeao ne seraient pas allégées sans "ajustements positifs" des militaires à Niamey. "Les actes des militaires sont inacceptables. Le plus tôt ils font des ajustements positifs, le plus rapidement nous reviendrons sur les sanctions pour alléger les souffrances que nous voyons au Niger", a-t-il dit.