Nouvelle application Africa Radio

Le Qatar veut être médiateur des tensions entre RDC et Rwanda (source diplomatique)

Le Qatar tente d'organiser une rencontre entre les présidents du Rwanda et de la République démocratique du Congo (RDC), a assuré un responsable de la diplomatie de l'émirat du Golfe, dans un contexte de vives tensions entre les deux pays africains.

AFRICA RADIO

26 janvier 2023 à 16h36 par AFP

Kinshasa et Kigali sont à couteaux tirés en raison des combats entre l'armée congolaise et des groupes armés dans l'est de la RDC, cette dernière accusant le Rwanda de soutenir la rébellion majoritairement tutsi du M23. Le Rwanda accuse, de son côté, l'armée congolaise de collusion avec une rébellion hutu rwandaise implantée dans l'est de la RDC. Mardi, le Rwanda a affirmé avoir tiré sur un avion de chasse congolais qui, selon lui, avait violé son espace aérien. La RDC a démenti toute intrusion et dénoncé une "attaque" rwandaise contre un de ses avions qui équivaut, dit-elle, à "un acte de guerre". Le Qatar, qui accueille régulièrement des réunions diplomatiques, avait prévu une rencontre lundi entre le président rwandais Paul Kagame et son homologue congolais Felix Tshisekedi, mais ce dernier a finalement refusé d'y participer, évoquant des "doutes" sur l'accord envisagé, a assuré à l'AFP un diplomate africain ayant requis l'anonymat. "La rencontre prévue entre les présidents du Rwanda et de la RDC a été reportée jusqu'à nouvel ordre", a déclaré à l'AFP une source au sein du ministère qatari des Affaires étrangères, qui a demandé à rester anonyme. "Le Qatar est optimiste quant à la tenue de la réunion à une date qui est encore à déterminer", a-t-elle ajouté, affirmant que son pays souhaitait obtenir des "résultats concrets". Le Rwanda attend "avec impatience la réunion de Doha" pour renforcer les pourparlers en cours, a déclaré à l'AFP Yolande Makolo, porte-parole du gouvernement rwandais. Kigali est "toujours prêt à contribuer à la paix et à la sécurité dans (la) région", a-t-il ajouté. Egalement contactées par l'AFP, les autorités congolaises n'ont pas réagi dans l'immédiat. Une réunion de "haut niveau" entre des responsables de la RDC et du Rwanda a eu lieu à la fin de l'année dernière au Qatar pendant la Coupe du monde de football, a affirmé sous couvert d'anonymat une source diplomatique ayant connaissance des pourparlers. Les combats persistent dans l'est de la RDC entre l'armée congolaise et les rebelles du M23, en dépit d'un sommet organisé en novembre à Luanda qui avait décidé d'un cessez-le-feu à partir du 25 novembre, suivi deux jours plus tard du retrait du M23 des zones conquises depuis plusieurs mois dans la province du Nord-Kivu.