Le Royaume-Uni nomme une nouvelle émissaire pour la Corne de l'Afrique et la mer Rouge

AFRICA RADIO

22 juin 2022 à 12h36 par AFP

Le Royaume-Uni a nommé la diplomate Sarah Montgomery émissaire pour la Corne de l'Afrique et la mer Rouge, région stratégique en proie à de multiples crises, notamment sécuritaires et humanitaires.

Ancienne responsable de la section "Golfe, Yémen et Iran" au secrétariat à la Sécurité nationale, Sarah Montgomery aura le rôle de "mener l'action britannique face à l'activité internationale dans la région de la mer Rouge, de discuter avec les acteurs-clés des deux rives de la mer Rouge et au-delà", indique le gouvernement britannique dans un communiqué publié mardi sur son site internet. Les Etats-Unis se sont dotés depuis avril 2021 d'un envoyé spécial pour la Corne de l'Afrique, suivis en février dernier par la Chine. "D'une crise humanitaire frappant la Corne de l'Afrique à l'approfondissement de nos liens dans le Golfe, la relation du Royaume-Uni avec la région de la mer Rouge est à un tournant décisif", explique la ministre britannique pour l'Afrique, Vicky Ford, dans ce communiqué. La Corne de l'Afrique occupe une position stratégique face à la péninsule arabique et au golfe d'Aden, au carrefour de la mer Rouge et de l'océan Indien. "Son expérience en matière de questions de sécurité dans le Golfe montre qu'elle va se concentrer sur la mer Rouge", a expliqué à l'AFP Ben Hunter, analyste Afrique de l'Est à l'institut d'analyse des risques Verisk MapleCroft à propos de Mme Montgomery. "L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont devenus des acteurs sécuritaires et économiques majeurs dans la Corne", a-t-il également souligné, notant qu'"aucun des trois prédécesseurs de Mme Montgomery n'avait pesé de façon majeure sur les questions urgentes de la Corne". Trois pays de la région - Kenya, Somalie, Ethiopie - connaissent actuellement une très grave crise humanitaire due à une sécheresse d'une durée inédite. En Ethiopie, acteur majeur de la région, un conflit armé oppose depuis novembre 2020 le gouvernement fédéral à des rebelles de la région septentrionale du Tigré et le pays est fracturé par divers conflits locaux. L'envoyé spécial chinois dans la Corne de l'Afrique, Xue Bing, a affirmé mardi à Addis Abeba que Pékin entendait "jouer un rôle plus important" en matières de paix et sécurité dans la région où la Chine a massivement investi dans les infrastructures et où elle possède une base militaire, à Djibouti.