Législatives au Congo: le parti présidentiel rafle 111 des 151 sièges

AFRICA RADIO

2 août 2022 à 22h51 par AFP

Le parti congolais du travail (PCT) du président Denis Sassou Nguesso a remporté 111 sièges sur les 151 de l'Assemblée nationale du Congo, à l'issue des deux tours des élections législatives, selon les résultats publiés mardi par le ministre de l'Administration du territoire.

Ces scrutins ont été marqués par une faible affluence des votants, selon des observateurs. Les autorités n'ont pas donné le taux de participation à cette élection législative. Au terme du deuxième tour, l'ancien parti unique, le PCT, a ajouté neuf sièges aux 102 sièges gagnés au premier tour, selon des résultats lus à la télévision d'État par le ministre de l'Intérieur Guy-Georges Mbaka. L'ancienne présidente de la Fédération de l'opposition congolaise Claudine Munari a battu la ministre PCT des Petites et moyennes entreprises Jacqueline Lydia Mikolo. L'Union des démocrates humanistes (UDH-YUKi) de l'opposant défunt Guy-Brice Parfait Kolelas a gagné sept sièges à la nouvelle Assemblée nationale, soit le même nombre d'élus que l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), jusque-là première formation de l'opposition. Au cours du processus électoral, "la paix, la sérénité et la cohésion nationale ont été préservées", s'est félicité le ministre en charge des élections Guy-Georges Mbaka. L'Assemblée nationale congolaise doit se doter dans les prochains jours d'un bureau alors qu'un remaniement technique du gouvernement est envisagé, selon des sources gouvernementales.