Les tensions se poursuivent entre les autorités maliennes et la CEDEAO

Les tensions se poursuivent entre les autorités maliennes et la CEDEAO

11 janvier 2022

Africa Radio

Les tensions se poursuivent entre les autorités maliennes et la CEDEAO

À l'issue d'un Conseil des ministres extraordinaire hier soir, le gouvernement de transition a appel

Mots-clés: Afrique,africa,jda,nadir djennad

À l'issue d'un Conseil des ministres extraordinaire hier soir, le gouvernement de transition a appellé l’ensemble de la population à une mobilisation générale
sur tout le territoire vendredi 14 janvier. Dans un discours à la télévision d'État ORTM, le chef de la transition Assimi Goïta s'est dit « ouvert au dialogue », tout en appelant à
la fois les Maliens à la mobilisation et la Cédéao à une analyse
approfondie de la situation. « La complexité de la situation du
Mali n’a pas été prise en compte », a-t-il jugé. 


La Cédéao a suspendu, avec effet immédiat, toutes les transactions

commerciales et financières des Etats membres avec le Mali, hors produits de

grande consommation et de première nécessité. Elle a aussi gelé les avoirs du Mali
dans les banques centrales de la Cédéao et dans les banques
commerciales des Etats membres et suspendu toute aide et transaction
financière en faveur du Mali de la part des institutions de
financement de l'organisation.