Madagascar sous la menace d'un nouveau cyclone

AFRICA RADIO

22 février 2022 à 16h21 par AFP

Madagascar se prépare à affronter un nouveau cyclone qui devrait toucher sa côte orientale dans la nuit de mardi à mercredi, après avoir été déjà frappée par plusieurs tempêtes tropicales et un cyclone depuis un mois. 

Antananarivo (AFP)

Cette nouvelle perturbation, Emnati, se situait à plus d'une centaine de kilomètres des côtes malgaches, selon le dernier bulletin de Météo-France en milieu d'après-midi.

Début février, le cyclone Batsirai a fait au moins 121 morts, détruit des milliers de maisons et dévasté des récoltes. Des milliers de personnes sont toujours sans toit.En janvier, la tempête tropicale Ana avait déjà tué une centaine de personnes à Madagascar, au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe. 

"Le temps se dégrade franchement sur la côte est de Madagascar", a ajouté Météo-France, qui prévoit des rafales de 150 à 200 km/h et de fortes pluies susceptibles de provoquer inondations et glissements de terrain ainsi que des submersions côtières importantes. 

Les agences de l'ONU ont affirmé mardi à Genève s'attendre à un phénomène "large et dangereux" qui pourrait "faire des dégâts considérables".Le Programme alimentaire mondial (PAM) a ajouté se préparer "au pire". 

Le cyclone, qui est passé au large de l'île Maurice et de La Réunion, devrait toutefois arriver affaibli à Madagascar (force 2), selon les prévisionnistes. 

Selon le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) malgache, l'impact est prévu dans la région de la ville côtière de Mananjary, déjà largement détruite par le passage de Batsirai. 

"Nous sommes dans une course contre la montre pour protéger des effets d'Emnati ceux qui ont déjà fait face à la furie des trois derniers phénomènes (météorologiques) extrêmes", a déclaré le porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), Jens Laerke, appelant les habitants à se préparer. 

Lors des précédentes intempéries, de nombreux Malgaches avaient lesté leurs toits en tôle avec des sacs de terre et stocké de la nourriture.Le cyclone devrait quitter la grande île de l'océan Indien par le sud, à l'état de tempête tropicale. 

Pays parmi les plus pauvres de la planète, Madagascar est frappée depuis des mois par une sécheresse extrême dans une vaste zone du Sud, qui engendre malnutrition aiguë et poches de famine.

Une dizaine de tempêtes ou cyclones traversent chaque année le sud-ouest de l'océan Indien pendant la saison cyclonique, qui s'étend de novembre à avril.