Mali: 16 soldats maliens tués dans deux attaques imputées aux jihadistes (nouveau bilan)

AFRICA RADIO

23 mars 2022 à 10h21 par AFP

Seize soldats maliens ont été tués lundi dans le centre et l'est du pays dans deux attaques distinctes imputées aux jihadistes, dont une a été revendiquée par l'organisation Etat islamique, selon un nouveau bilan de l'armée publié dans la nuit de mardi à mercredi.

Un précédent bilan faisait état de quatre soldats maliens tués au total à Tessit (est) et Boni (centre). L'armée a indiqué tard mardi soir dans son communiqué avoir "neutralisé" 37 "terroristes". L'organisation Etat islamique a assuré pour sa part avoir tué et blessé des dizaines de soldats au cours de l'attaque de Tessit, dans un communiqué publié par son agence Amaq et authentifié par l'organisme spécialisé américain SITE. L'Etat islamique y utilise une nouvelle dénomination de "province du Sahel" de l'EI, dans laquelle il place le Mali. L'organisation Etat islamique inscrivait jusqu'alors le Mali, le Burkina Faso et l'est nigérien voisins dans sa "province d'Afrique de l'Ouest". mk-sd-kt-lal/jhd